Quelques marionnettes

Serge Gainsbourg

En 1973, Gepetto fabrique une marionnette à l’effigie de Serge Gainsbourg à l’occasion  des vingt ans de carrière du chanteur et à la demande de Jane BIRKIN. C’était la première commande pour le marionnettiste en herbe ! Il y en aura ensuite beaucoup d’autres pour le Show Business. (Nougaro, Gotainer, Francis Perrin, Nana Mouskouri …)
En 2010, lorsque le film de Joan Sfar sort « Gainsbourg vie héroïque », Gepetto est rattrapé par son passé.L’hebdomadaire Madame Figaro lui demande de refaire la marionnette qui trône dans la pièce noire de la rue Verneuil. « Impossible, répond Gepetto, c’est une pièce unique et mon style a beaucoup changé depuis mes débuts. Réflexion faite, nous décidons de créer un nouveau Gainsbourg avec notre style actuel. Depuis, il y a eu cinq petits frères, chacun étant lui aussi unique.

Mick jagger s’éclate

Commande, pour un fan des Rolling stones, notre little Mick Jagger a fait son show dès sa première sortie ! Eh croyez-moi il a encore un joli déhanché papy !

Des cadeaux très perso

Marions-les ! Marions-les !

C’est le plus beau jour de leur vie et vous cherchez un cadeau à la hauteur de l’événement … Quoi de plus personnel qu’une marionnette ou une sculpture.

En vrai
En faux

A mois que ce ne soit le contraire ?

Bien sûr, pour réaliser ce genre d’exploit il nous faut des complices qui nous fournissent des photos et quelques renseignements utiles sur les vêtements que porteront les tourtereaux. Voire… de quelle couleur est leur cheval ! (voir les chevaux et les mariés) En toute discrétion largement à l’avance.

Les chevaux

Tagada, tagada, voilà les problèmes…

« Demandez nous l’impossible » qu’on disait, ben tiens, voilà qu’on nous prend au mot !
-« Alors voilà, mon fils se marie, c’est un cavalier qui fait du spectacle, sa future épouse est une cavalière, lui a un frison noir, elle a un joli andalou blanc. Moi, (la maman du jeune homme) je fais des claquettes et pour leur mariage on voudrait faire un petit spectacle. Alors ce qui serait super c’est que vous réalisiez une marionnette à la tête de mon fils, une autre à la tête de ma future belle fille et leurs deux chevaux, mais il faudrait que les deux cavaliers soient totalement indépendants de leur monture pour qu’ils puissent monter et descendre de cheval. Je sais c’est compliqué, mais ce serait vraiment chouette… »
Mais non mais non, répondons nous. Allons y ! Yahoo !
C’est là que commencent les problèmes : et oui, un cheval ne marche pas comme un chameau, l’antérieur droit marche avec le postérieur gauche. Oui, il suffit de faire une croix en X. Oui mais avec un cavalier sur le dos accroché à ce contrôle, comment faire pour qu’il ne soit pas balloté comme un sac de noix ?
La réponse nous a pris deux mois de réflexion, Alors vous pensez bien qu’on ne va pas vous le dire, mais à la finale, nous étions vraiment fiers du résultat !
La cerise sur le gâteau : maman a reproduit grandeur nature les costumes que nous avions imaginés pour les mariés. Et ce n’est pas pour nous vanter mais ça a une sacrée gueule, non ?